Le Miel…

Les produits de la ruche stimulants des défenses immunitaires

L’apithérapie est une pratique millénaire qui consiste à utiliser les produits des abeilles pour améliorer le bien-être et la santé, notamment pour une meilleure récupération après un épisode infectieux. Le mot signifie « soigner avec les abeilles ».

Le miel

Le miel est élaboré par les abeilles à partir du nectar des fleurs butinées ou à partir des sécrétions d’insectes laissées sur les végétaux et qui forment une sorte de fluide gluant (miellat).

Le miel contient des vitamines, minéraux, enzymes et antioxydants.

Le goût et la couleur du miel dépendent des fleurs butinées. Une fois rentrées à la ruche, d’autres abeilles prennent le relais des butineuses et enrichissent le nectar récolté avec des enzymes sécrétées par leurs glandes. Les abeilles vont ensuite faire sécher et « mûrir » le miel. Pour faire 1 kilo de miel, une abeille doit butiner 4000 fleurs et parcourir une distance égale à 7 fois la circonférence de la Terre.

 

Le miel contient des vitamines, minéraux, enzymes et antioxydants. Pour la santé, il fortifie le système immunitaire, favorise la relaxation, améliore le sommeil, facilite la toux et les capacités respiratoires. Il a une action anti-microbienne sur plus de 60 types de bactéries.

La gelée royale

Elle contient de nombreuses vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B7, B8, B9, B12)

Elle est produite par les abeilles et constitue l’unique nourriture de la reine durant toute sa vie. Peut-être est-ce la raison pour laquelle la reine a une durée de vie de 5 ans alors que celle des ouvrières n’est que de quelques mois … La gelée royale se présente sous l’aspect d’une pâte gélatineuse assez liquide dont la consistance a tendance à s’épaissir en vieillissant.

Elle est extrêmement riche en nutriments. Elle renferme environ 2/3 d’eau, des glucides (essentiellement du glucose et du fructose), des lipides, des protides (dont une grande partie sous forme d’acides aminés, dont les 8 acides aminés essentiels ne pouvant être apportés que par l’alimentation), de nombreuses vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B7, B8, B9, B12) et en plus petite quantité A, C, D et E, des substances minérales et des oligo-éléments parmi lesquels le calcium, le cuivre, le fer, le magnésium, le phosphore, le potassium, le silicium, le sodium et le soufre.

La spécificité de la gelée royale provient du fait que c’est la substance naturelle la plus riche en vitamine B5 et de sa teneur en 10 HDA ou acide 10-hydroxy-décénoïque, un acide gras aux propriétés anti-bactérienne, antifongique et anti-inflammatoire qui régule le système immunitaire. Cette substance a été isolée de la fraction lipidique de la gelée royale. C’est le marqueur naturel de ce super aliment, utilisé pour déterminer la force et la puissance de la gelée royale. Pour être de qualité, il doit être supérieur à 5%.

La gelée royale participe à favoriser la concentration, ralentir le processus de vieillissement, booster l’énergie et la résistance du système immunitaire, augmenter la résistance à la fatigue, au froid, aux infections. Elle peut être consommée seule ou, pour une action encore plus énergique, avec du ginseng.

Gelée royale fraîche ou lyophilisée ?

–          La gelée royale naturelle pure et fraîche est présentée habituellement dans des petits pots en verre contenant quelques grammes. Cette forme doit être impérativement conservée au réfrigérateur à une température comprise entre 0 et 5°C.

–          La gelée royale naturelle pure et lyophilisée (séchée à froid et réduite en poudre) qui est le plus souvent présentée :

  • Soit sous vide, en petits flacons ou ampoules de verre qui ne nécessitent aucune précaution particulière de conservation
  • Soit en capsules ou en gélules qui doivent être conservées dans un endroit bien sec. Cette forme a l’immense avantage d’être plus facile à prendre, de pouvoir être conservée à température ambiante et donc de pouvoir être facilement emportée si l’on doit voyager.

Comme la gelée royale perd environ les deux tiers de son poids au cours de la lyophilisation, 100 mg de gelée lyophilisée correspondent à 300 mg de gelée fraîche.

La gelée royale lyophilisée ne dénature aucunement l’équilibre de cette substance naturelle. Pour en avoir le cœur net, une large expérimentation au sein même de la ruche a été menée. Un des plus gros producteurs de gelée royale fraîche a procédé à une comparaison de greffage des larves d’ouvrières susceptibles d’être acceptées par les éleveuses dans le cadre de l’élevage des reines, la moitié des greffes se faisant sur gelée royale fraîche, l’autre moitié sur gelée royale lyophilisée remise en solution. Les résultats ont été sans ambiguïté puisque les abeilles éleveuses, non seulement n’ont fait aucune différence entre les deux, mais qu’elles ont même accepté davantage de cellules avec la gelée royale lyophilisée remise en solution qu’avec la gelée royale fraîche. La conclusion s’impose : si les abeilles ne font pas de différence entre les deux, c’est qu’il n’y en a pas, car l’instinct biologique  de ces insectes n’aurait jamais pris le risque d’élever des reines avec un produit ne répondant pas parfaitement aux besoins de cet élevage, et par là même à la survie de la ruche.

La gelée royale est déconseillée aux personnes allergiques aux produits de la ruche, au miel, au pollen ou aux piqûres d’abeille. Des réactions allergiques ont pu être constatées chez les sujets souffrant d’asthme ou d’eczéma atopique.

La propolis

Elle contient des flavonoïdes, des substances minérales et des oligo-éléments.

C’est un mélange de substances résineuses, gommeuses et balsamiques que les abeilles rassemblent à partir des plantes et auquel elles rajoutent le produit des sécrétions de leurs glandes. Les principales essences qui produisent de la propolis sont les conifères (écorce des pins, sapin, épicéas) et les bourgeons de plusieurs arbres. La propolis sert aussi de « mastic » aux abeilles puisqu’elles s’en servent pour colmater les fissures qui peuvent apparaître dans la ruche ainsi que pour la désinfecter.

Elle contient des flavonoïdes, des substances minérales et des oligo-éléments. Plus de 300 composants différents ont été identifiés dans la propolis. Il existe d’ailleurs différentes variétés de propolis, avec des compositions variables, selon leur lieu de récolte par exemple. En raison des résines végétales qu’elle renferme, la propolis est depuis longtemps considérée dans l’herboristerie traditionnelle comme un remède utile pour combattre les infections de toutes sortes, tant par voie interne qu’externe.

A l’état brut, la propolis peut se mâcher directement après prélèvement. On la trouve aussi sous de nombreuses autres formes : capsules, comprimés, gommes à mâcher, rince bouche, dentifrice, pommade …

En usage interne, la propolis est très utilisée en oto-rhino-laryngologie (système respiratoire) contre les extinctions de voie, les enrouements, les angines, les maux de gorge, la toux, les rhumes, les bronchites, les laryngites, les pharyngites, les otites, les rhinites et les sinusites. Elle est également utilisée pour renforcer la résistance naturelle de l’organisme et renforcer le terrain dans sa lutte contre les agressions en général. L’association avec de l’extrait de pépins de pamplemousse est idéale pour passer un hiver en pleine forme.

En usage externe, on l’emploie en dermatologie pour assainir et cicatriser les plaies, traiter les mycoses et autres problèmes cutanés : coupures, brûlures (dont coups de soleil), verrues, corps, durillons, eczémas, psoriasis

De nombreux essais in vitro et sur des animaux ont mis en avant ses vertus antimicrobiennes, antivirales, anti-inflammatoires et antioxydantes. En agriculture biologique, la propolis est utilisée pour détruire les parasites et les insectes.

Le pollen

Il contient des substances minérales – comme le potassium, le manganèse, le magnésium et le calcium- des oligo-éléments et des vitamines (provitamine A, vitamines B, dont vitamine B9 ou acide folique, vitamines C et E). Il est très riche en protéines.

Il contient des substances minérales – comme le potassium, le manganèse, le magnésium et le calcium- des oligo-éléments et des vitamines (provitamine A, vitamines B, dont vitamine B9 ou acide folique, vitamines C et E). Il est très riche en protéines.

Il est bénéfique au transit. En effet, il rééquilibre le système digestif et permet de lutter contre les diarrhées et la constipation. Grâce à sa richesse en micronutriments, il aide à combattre la fatigue, à renforcer les défenses immunitaires.

Certaines allergies saisonnières sont traitées avec du pollen. Contrairement aux idées reçues, le pollen ne provoque pas d’allergie chez les personnes présentant une allergie respiratoire due aux pollens transportés par le vent.

Publicités