Homéopathie 5

Medorrhinum

Medorrhinum est une biothérapique préparée à partir d’un lysat de sécrétions urétrales purulentes blennorragiques, prélevées sur des malades n’ayant pas encore été traités par des médicaments anti-infectieux.   Consulter la fiche

MERCURIUS CORROSIVUS
inflammations brûlantes

Il correspond au chlorure mercurique, sublimé corrosif. C’est une poudre toxique blanche, soluble dans l’eau, l’alcool, l’éther et la glycérine. Localement, il est irritant et caustique, il peut provoquer des érythèmes (rougeurs) avec des petites vésicules.   Consulter la fiche

MERCURIUS SOLUBILIS
Angine, Bronchite aiguë, Conjonctivite, Démangeaisons – urticaire, Diarrhée, Eczéma, Infection urinaire cystite, Oreillons, Rhinopharyngite, Rhume, Trouble du comportement, Trouble gynécologique

C’est le « mercure soluble de Hahnemann ». Cette souche, élaborée par Hahnemann, est un mélange de mercure et de nitrate mercureux aboutissant à une poudre grisâtre et âcre. Elle contient 85 % de mercure.   Consulter la fiche

Votre avenir sentimental pour 2019
au 08 92 22 44 49*

 

MEZEREUM
Démangeaisons – urticaire, Douleur, Eczéma, Sinusite, Trouble cutané, Varicelle

C’est le bois joli ou bois gentil (Daphne mezereum), arbuste de la famille des Thymelaeaceae. Les fleurs rouges ou roses apparaissent en février, avant les feuilles, et libèrent une agréable odeur. Les baies rouges mûrissent entre juillet et septembre.  Consulter la fiche

NATRUM MURIATICUM
Acné, Asthénie fatigue, Asthme, Démangeaisons – urticaire, Dépression, Eczéma, Infection urinaire cystite, Rhinopharyngite, Trouble cutané, Verrue

Natrum muriaticum est du sel de mer, originaire des marais salants de la presqu’île de Guérande. Dans le sel de mer, nous pouvons retrouver en particulier du chlorure de sodium (c’est l’élément majeur), du chlorure de magnésium, et du chlorure de potassium.   Consulter la fiche

NATRUM SULFURICUM
Céphalée migraine, Diarrhée, Douleur articulaire, Eczéma, Flatulence, Rhumastisme, Rhume, Verrue

Natrum sulfuricum est un remède homéopathique d’origine chimique : c’est le sulfate de sodium anhydre.   Consulter la fiche

NITRICUM ACIDUM

Ce remède est une dilution homéopathique de l’acide nitrique officinal (HNO3). Ce produit est un liquide incolore, miscible à l’eau. C’est un acide fort, sur la peau il peut entrainer de graves brûlures et son inhalation est également nocive.   Consulter la fiche

Nux Vomica
Colique nourisson, Hémorroïde, Rhume, Trouble du comportement, Trouble digestif, Mal es transports, Nausée

C’est la noix vomique, graine du vomiquier qui est un arbre originaire du Sud-Est asiatique. Le médicament est préparé à partir de la graine séchée.   Consulter la fiche

Opium
Insomnie, Constipation

Préparé à partir du latex (à la chute des pétales avant la maturité des capsules).   Consulter la fiche

PASSIFLORA INCARNATA
Anxiété, Insomnie

C’est la passiflore, appelée aussi « fleur de la passion ». Originaire du Sud des Etats-Unis, cette plante grimpante de la famille des Passifloraceae est cultivée en Italie. La teinture mère est préparée à partir de la partie aérienne de la plante.   Consulter la fiche

Vous souhaitez consulter un voyant sérieux ou un medium passionné par téléphone ? Notre savoir-faire en matière de consultation de voyance par téléphone est à la hauteur de vos attentes.

PERTUSSINUM
Coqueluche

Ce remède est une dilution homéopathique des expectorations de patients coquelucheux non traités.C’est une biothérapique. Ces excrétions subissent ensuite une destruction de leur structure moléculaire pour garantir leur innocuité.   Consulter la fiche

PETROLEUM OU OLEUM PETRAE ALBUM

Ce remède est une dilution homéopathique du pétrole. C’est un liquide incolore à jaune pale avec une odeur caractéristique, pratiquement insoluble dans l’eau.   Consulter la fiche

PHOSPHORICUM ACIDUM

L’origine de ce médicament homéopathique est de l’acide phosphorique concentré : H3PO4. C’est un liquide sirupeux, limpide et incolore. Il est corrosif et peut se solidifier en cristaux à basse température. Il est miscible dans l’alcool et dans l’eau.  Consulter la fiche

PHOSPHORUS
Céphalée migraine, Douleur articulaire, Hémorragie, Laryngite, Toux, Trouble vasculaire, Trouble circulatoire, Trouble gynécologique, Vertige

C’est le phosphore blanc (P). Cette forme de Phosphore se présente sous la forme d’une masse blanche ou légèrement jaunâtre, et il s’enflamme spontanément au contact de l’air (ce phénomène étant provoqué par une réaction chimique avec l’oxygène de l’air).   Consulter la fiche

PHYTOLACCA DECANDRA

Phytolacca, aussi appelé raisin d’Amérique, est une grande plante herbacée. Elle peut se rencontrer en Amérique du nord et dans le sud ouest de la France. Elle possède de grandes feuilles ovales, alternes.   Consulter la fiche

POLLENS
Allergie

C’est le pollen des fleurs. De forme poudreuse, il constitue une poussière fécondante pour les fleurs.   Consulter la fiche

POUMON HISTAMINE  Allergie

A quoi sert-il ?

  • Parce qu’il contient de nombreux facteurs responsables de la réaction inflammatoire et allergique, Poumon histamine est indiqué dans l’allergie (hypersensibilité à un allergène) et plus particulièrement dans la réaction d’hypersensibilité immédiate.

  • Ainsi, ce médicament intervient dans les traitements de l’allergie des voies respiratoires, dans les allergies cutanées et dans l’oedème de Quincke :

    • en traitement de la crise (manifestations aiguës allergiques),

    • et en traitement de fond des maladies allergiques.

Quand et comment le prendre ?

Ce médicament homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue.

-Dans la réaction aiguë (crise d’allergie) : Poumon histamine 15 CH : 5 granules toutes les heures, puis espacer au fur et à mesure des améliorations.

-En traitement de fond : Poumon histamine 9 CH : 5 granules chaque jours pendant 3 mois en association avec les remèdes homéopathiques de terrain.

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l’allaitement.

 

Psorinum

bronchite, Rhinopharyngite, Asthme, Otite, Constipation, Céphalée migraine, Eczéma, mycose

Une préparation à partir d’un lysat de lésions de gale, prélevé sur des patients non traités.C’est une biothérapique.   Consulter la fiche

Bronchite aiguë, Conjonctivite, Démangeaisons – urticaire, Dépression, Rhinopharyngite, Rhume, Trouble circulatoire, Trouble digestif, Trouble gynécologique

C’est l’anémone pulsatille (famille des Ranunculaceae), plante Européenne velue possédant de grandes fleurs rougeâtres ou violettes. La teinture mère est obtenue à partir de la plante entière, fleurie et à l’état frais.   Consulter la fiche

PYROGENIUM
Bronchite chronique, Eczéma, Otite, Sinusite, Trouble dentaire

Ce médicament est d’origine animale. En effet, il est préparé à partir d’un autolysat de tissu musculaire de porc. Pyrogenium est appelé en homéopathie une « biothérapique » (ou autrefois « nosode »).   Consulter la fiche

Publicités