Homéopathie 2

ARUM TRIPHYLLUM

Arum triphyllum est une souche homéopathique principalement indiquée dans les cas de laryngite et de surmenage de la voix.

Nous pouvons par exemple utiliser ce médicament :

  • dans la laryngite du chanteur, avec une irritation brûlante, des picotements, une excoriation ;

  • en cas de voix rauque avec aphonie (extinction de voix) ;

  • ou lorsque la voix se casse sur certaines notes ou sur un ton élevé.

  • Dans les cas de laryngite et de surmenage de la voix, prendre Arum triphyllum 5 CH : 5 granules toutes les heures, puis espacer les prises avec les améliorations.

AURUM MURIATICUM

Ce remède est prescrit dans plusieurs indications :

  • Hypertension artérielle spasmodique qui se traduit par des bouffées de chaleur brutales, une sensation de congestion céphalique, notamment au niveau de la nuque, et des vertiges.

  • Excitabilité cardiaque et extra-systoles, avec l’impression que « le cœur s’arrête et repart en bondissant. »

  • Syndrome dépressif réactionnel, en particulier hivernal.

  • Troubles caractériels de l’enfant avec des colères violentes pour des raisons disproportionnées.

  • Sinusite chronique avec des douleurs osseuses frontales et une odeur fétide.

  • Conjonctivite avec photophobie intense

  • Ethylisme avec l’objectif d’améliorer les signes fonctionnels digestifs.

  • Douleurs rhumatismales articulaires chroniques, aggravées par le froid, la nuit et l’hiver.

  • Dans l’ hypertension spasmodique et l’excitabilité cardiaque, en 15CH une fois par jour, avec des pauses thérapeutiques pendant les périodes de rémission.

  • Dans le syndrome dépressif, en 9CH trois fois par semaine jusqu’à disparition des symptômes.

  • Dans les troubles caractériels de l’enfant, en 9CH ou 15CH une fois par jour, puis en dose de 30CH une fois par semaine, puis tous les 15 jours.

  • Dans les sinusites et les conjonctivites, en 9CH deux fois par jour pendant un mois.

  • En cas d’éthylisme, en 15CH une fois par jour, le temps de la dépendance.

  • Dans les douleurs rhumatismales, en 9CH une fois par jour pendant 6 mois.

AVENA SATIVA

C’est un remède d’action limité prenant en charge la fatigue et les insomnies.

  • Elle concerne les fatigues intellectuelles qui s’accompagnent d’agitation et d’énervement.

  • Les troubles du sommeil sont dues au surmenage intellectuel, particulièrement chez les hyperémotifs.

  • Il s’utilise en généralement en teinture mère ou en de base dilution de type 4 DH à des posologies pondérées (30 gouttes le matin).

AVIAIRE

Aviaire est une souche homéopathique principalement indiquée :

  • en prévention des otites récidivantes et des rhinopharyngites,

  • en cas de douleurs ou d’écoulements purulents dans les oreilles provoqués par la rhinopharyngite,

  • en prévention des affections bronchiques et respiratoires récidivantes chez l’enfant, et chez l’asthmatique,

  • dans les trachéites et bronchites aiguës,

  • dans le rétablissement d’une infection respiratoire.

  • En prévention des otites récidivantes et des rhinopharyngites : Aviaire 15 CH : 1 dose tous les 15 jours pendant 3 mois.

  • Dans les douleurs ou les écoulements auriculaires consécutifs à une rhinopharyngite : Aviaire 9 CH : 1 dose dès que possible.

  • En prévention des affections bronchiques et respiratoires récidivantes chez l’enfant, et chez l’asthmatique : Aviaire 15 CH : 1 dose par semaine pendant 3 mois.

  • Dans les trachéites et bronchites aiguës : Aviaire 9 CH : 1 dose dès que possible.

  • Dans le rétablissement d’une infection respiratoire : Aviaire 9 CH : 1 dose par semaine pendant 1 mois.

BAPTISIA TINCTORIA

Ce remède est prescrit dans les syndromes grippaux, caractérisés par des courbatures musculaires intenses ( sensation que « le lit est trop dur »), des douleurs des globes oculaires, et associé à des troubles digestifs, de type distension abdominale et diarrhées.

Ce remède est prescrit en 5CH, 7CH, 9CH trois par jours pendant 5 jours.

BARYTA CARBONICA

Ce remède est prescrit :

  • dans l’hypertrophie des amygdales et la prévention des angines itératives,

  • chez l’enfant, en cas de retard du développement intellectuel et scolaire,

  • dans les pathologies de la sénescence, en particulier : l’Hypertension artérielle par artérosclérose et la prévention d’un vieillissement pathologique (perte de mémoire, sénilité…).

  • Dans l’hypertrophie des amygdales et la prévention des angines, ce remède est prescrit en 9CH une fois par jour pendant 6 mois.

  • Chez l’enfant, en cas de retard du développement intellectuel, il sera prescrit en dose de 30CH une ou deux fois par semaine.

  • Dans l’hypertension de la personne âgée, la prescription sera en 9CH une fois par jour pendant 6 mois.

  • En prévention d’un vieillissement pathologique, il sera prescrit en 9CH une fois par jour, 20 jours par mois.

Voyance par téléphone

BELLADONNA

Belladonna est une souche homéopathique particulièrement indiquée :

  • dans toutes les fièvres aiguës (d’origine diverse),

  • en cas de rhinopharyngite, trachéite, angines, otite

  • en cas d’éruption cutanée rouge et étendue,

  • en cas de céphalée (mal de tête)

  • en cas d’insolation, de brûlure du 1er degré,

  • en cas de hoquet,

  • en cas de bouffées de chaleur liées à la ménopause,

  • en cas de poussées hypertensives avec céphalées,

  • en cas de conjonctivite avec sècheresse oculaire, mais aussi en cas d’orgelet, ou encore d’intolérance des lentilles de contact par sècheresse de la conjonctive.

L’utilisation de Belladonna dans ces indications est confirmée par la présence seule ou associée :

  • de signes de l’inflammation : rougeur, chaleur, douleur au toucher et œdème,

  • de signes de sécheresse des muqueuses : bouche sèche, conjonctive sèche, nez sec,

  • de signes de congestion : visage rouge, vertiges, palpitations, sueurs, mal de tête,

  • de troubles du comportement : hypersensibilité à la lumière ou au froid, fièvre avec délire, hallucination, convulsions, alternance d’états agités et abattus.

  • En cas de maladies infectieuses ou en cas de céphalée, il faut toujours penser à Belladonna. Belladonna 4 à 9 CH, 5 granules toutes les 1 à 2 heures selon l’intensité de la pathologie, puis espacer les prises en fonction des améliorations. Plus l’individu présentera des signes de congestion (rougeur, chaleur, douleur, œdème), des pulsations, une sueur importante, plus la dilution à utiliser sera élevée.

  • En cas de fièvre avec délire : Belladonna à 15 à 30 CH : 5 granules toutes les 10 à 15 minutes.

  • En cas d’insolation : Belladonna 9 CH : 5 granules toutes les heures, puis espacer les prises avec l’amélioration. Traitement pour 24 heures.

  • En cas de poussées hypertensives, de bouffées de chaleur : Belladona 9 CH : 5 granules par jours pendant 3 mois.

  • En cas de pathologies oculaires : Belladonna 5 CH : 5 granules 6 fois par jour, puis diminuer au fur et à mesure des améliorations. Le traitement sera de 4 jours en cas de conjonctivite aiguë, et de 6 mois pour une sècheresse oculaire.

  • En cas d’angine non streptococcique : Belladona 9 CH, toutes les heures.

  • En cas d’otite : Belladona 9 CH, 5 granules toutes les demi-heures en attendant la consultation médicale.

BELLIS PERENNIS

Bellis perennis possède une action anti-infammatoire, antalgique et anti-ecchymotique.

  • Cette souche est indiquée dans les cas de sensation de courbature générale, de meurtrissure (comme Arnica montana), mais avec une localisation aux muscles abdominaux et pelviens, et avec une irradiation aux membres inférieurs (avec congestion veineuse). Ainsi, ce médicament est utilisé dans les traumatismes : principalement au niveau du sein (suite de coups, après un examens ou une chirurgie…), du coccyx ou encore du bassin.

  • Dans ces indications, prendre Bellis perennis 4 à 5 CH : 5 granules le matin, le midi et le soir pendant 1 semaine.

BERBERIS VULGARIS

Berberis vulgaris est une souche principalement indiquée :

    • en cas de lithiase urinaire, avec des douleurs lombaires à type de brûlures ou de bouillonnement, une sensation de meurtrissure aux reins (à gauche essentiellement), et des urines variables (en quantité et en apparence) ;

    • en cas de troubles hépatovésiculaire, avec digestion difficile, nausée, salive épaisse, somnolence après le repas et alternance de constipation/diarrhées ;

    • en cas de dermatoses circinées (c’est à dire en forme d’anneau ou d’arc de cercle), de pityriasis rosé de Gibert ;

    • en cas de goutte ;

    • en cas de douleurs lombaires et lombosacrées (douleurs touchant à la fois les vertèbres lombaires et le sacrum).

    • Prendre Berberis vulgaris 4 à 5 CH : 5 granules au réveil et au coucher.

BLATTA ORIENTALIS

Blatta orientalis est un médicament homéopathique principalement indiqué en pneumologie :

  • dans l’asthme avec difficulté à expectorer (mucosité en grande quantité),

  • dans les bronchites chroniques,

  • dans les bronchiolites

  • Dans les cas aigus (crises d’asthme et bronchiolites) : alterner toutes les 10 minutes : 5 granules de Blatta orientalis 5 CH, 5 granules de Antimonium tartaricum 5 CH et 5 granules de Ipeca 5 CH. Les prises seront ensuite espacées avec les améliorations, sur une période de 48 heures.

  • Dans les cas chroniques : utiliser Blatta orientalis 9 à 15 CH : 5 granules matin et soir pendant 3 mo

BORAX

Borax est un médicament homéopathique principalement indiqué :

  • en cas d’aphtes douloureux dans la bouche, en particulier chez le nourrisson,

  • en cas d’herpès au niveau génital,

  • en cas de mal des transports, en particulier lorsque ça tangue ou que ça bascule brusquement vers l’avant ou de haut en bas (par exemple : un trou d’air en avion, la descente d’un ascenseur…),

  • dans les troubles du sommeil des enfants anxieux qui sursautent au moindre bruit.

  • Dans les aphtes buccaux, et les herpès génitaux : Borax 9 CH : 5 granules matin, midi et soir pendant 1 semaine.

  • Dans le mal des transports : Borax 15 CH : 5 granules au moment du départ, puis répéter la prise en cas de besoin.

  • Dans les troubles du sommeil : Borax 15 CH : 5 granules au coucher pendant 2 mois. En cas de réveil, reprendre 5 granules.

BRYONIA ALBA

Bryonia alba est une souche homéopathique principalement indiquée :

  • en cas de grippe (ou états grippaux), d’oreillons, de rhinite (avec les muqueuses sèches et une soif intense),

  • en cas de trachéites ou de bronchites caractérisées par une toux sèche, aggravée par le mouvement (par exemple en parlant ou lors de l’auscultation), et par une douleur au thorax diminuée par une pression des mains ou en restant immobile,

  • dans les douleurs articulaires, aggravées par le mouvement et apaisées par le repos,

  • dans les hydarthroses (épanchement de liquide dans une articulation), dans les rhumatismes inflammatoires des articulations, dans le « rhume de la hanche », avec une aggravation par les mouvements,

  • en cas de constipation (avec des selles dures, sèches, comme si elles étaient « brûlées »),

  • en cas de mastites (inflammation de la glande mammaire) avec des seins lourds et douloureux,

  • en cas de vertiges provoqués en changeant de position,

  • dans le syndrome de l’œil sec, ou en cas d’intolérance des lentilles de contact due à une sècheresse oculaire.

  • En cas de grippe (ou états grippaux), d’oreillons, de rhinite, de trachéites ou de bronchites : Bryonia alba 9 CH : 5 granules toutes les 4 heures, puis espacer les prises au fur et à mesure des améliorations.

  • En cas de douleurs articulaires : Bryonia alba 5 CH : 5 granules matin et soir pendant 10 jours.

  • Dans les hydarthroses, rhumatismes inflammatoires des articulations, et dans le « rhume de la hanche » : Bryonia alba 9 CH associé à Apis mellifica 9 CH : 5 granules de chaque matin, midi et soir, pendant 10 jours.

  • En cas de constipation : Bryonia alba 5 CH : 5 granules matin et soir pendant 1 mois.

  • En cas de mastites : Bryonia alba 9 CH : 5 granules au moment des douleurs.

  • Dans les vertiges : Bryonia alba 9 CH : 5 granules toutes les 15 minutes pendant 3 à 4 jours.

  • Dans le syndrome de l’œil sec, ou en cas d’intolérance des lentilles de contact due à une sècheresse oculaire : Bryonia alba 5 CH : 5 granules 6 fois par jour, puis espacer les prises au fur et à mesure des améliorations. Traitement pour 3 mois

CALCAREA CARBONICA OSTREARUM

Ce remède d’action générale peut être utilisé pour :

  • les troubles du métabolisme calcique : dans les retards et déformation du squelette chez des personnes ayant pourtant une ossature massive et dans les calcifications anormales (ex : arthrose).

  • l’obésité : ce sont des personnes en excès pondéral avec un appétit augmenté et incontrôlable. Il convient également aux nourrissons suralimentés en lait, qui présentent des vomissements, diarrhées et des croûtes de lait sur le cuir chevelu.

  • la fatigue, la faiblesse permanente : crise subite de fatigue après une activité physique ou intellectuelle.

  • le psychisme lent, la passivité : retard des acquisitions chez le nourrisson.

  • En cas de déformation du squelette, ou de calcification anormale, ou encore dans le traitement de l’obésité, Calcarea carbonica se prendra en 9 CH matin et soir pendant les troubles.

  • Pour un traitement de terrain, Calcarea carbonica se prendra en dose de haute dilution, en 15 ou 30 CH selon le degré de similitude, chaque dimanche. Ce traitement de fond correspond à des patients corpulents de caractère lent et très fatigable

UORICACALCAREA FL

Le nom français de ce remède est le fluorure du magnésium (CaF2). C’est une poudre blanche pratiquement insoluble dans l’eau.   Consulter la fiche

CALCAREA PHOSPHORICA
Acné, Algodystrophie, Céphalée migraine, Dystrophie de croissance, Infection orl, Trouble digestif nourisson, Trouble gynécologique

Calcarea phosphorica est une souche homéopathique de phosphate tricalcique (poudre blanche contenant un mélange de phosphates).   Consulter la fiche

CAMPHORA
Rhume, Anxiété

Ce remède est fabriqué à partir du camphre naturel, obtenu par distillation du bois de camphrier. C’est une poudre blanche agglomérée en amas friables. Il se caractérise par son odeur particulière et pénétrante.   Consulter la fiche

CAPSICUM ANNUUM
Otite, Rhinopharyngite

Capsicum annuum : c’est le piment doux ou piment des jardins, plante d’Amérique du Sud de la famille des Solanaceae, caractérisée par son fruit de couleur verte, jaune ou rouge en fonction de sa maturité. C’est à partir du fruit que la teinture mère est obtenue.   Consulter la fiche

CARBO VEGETABILIS
Flatulence, Laryngite, Toux, Trouble cutané

C’est le charbon végétal officinal (Carbo ligni officinalis). Ce charbon, essentiellement obtenu par calcination de bois blancs non résineux (bouleau, saule, peuplier), est surtout connu pour ses propriétés absorbantes.   Consulter la fiche

CARDUUS MARIANUS
Insuffisance veineuse

C’est le chardon-Marie, plante de la famille des Asteraceae, caractérisée par ses feuilles épineuses marbrées de blanc le long des nervures. La teinture mère est obtenue à partir des fruits séchés de la plante (ce sont des akènes noirs luisants).   Consulter la fiche

CAULOPHYLLUM THALICTROIDES
Accouchement, Contraction utérine, Rhumastisme

Caulophyllum thalictroides est une herbe vivace, avec un rhizome, qui pousse dans les bois des montagnes du Canada et des Etats-Unis. La teinture mère est préparée à partir des parties souterraines sèches de la plante.   Consulter la fiche

 

Publicités