HE de cyprès

Huile essentielle de cyprès 

La composition biochimique est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production.

Composé chimique principal : Monot

 

erpènes (60 à 85 %) (Alpha-pinène, delta 3 Carène)
Autres composés chimiques : Monoterpénols (3 à 5 %), Sesquiterpénols, Sesquiterpènes

 

En traitement :

Propriétés particulières de l’huile essentielle de cyprès

  • Antivirale et antibactérienne
  • Fluidifiante bronchique et décongestionnante
  • Décongestionnante veineuse et lymphatique

Autres propriétés :

  • Antitussive
  • Immuno-stimulante

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de cyprès sur le plan physique 

Les indications ci-dessous sont listées par ordre alphabétique :
Bienfaits immunitaires :

  • Convalescence, fatigue de fin d’hiver : en diffusion et en olfaction.
  • Epidémies (pour éviter la propagation des virus) : en diffusion.
  • Infections (bactéries, virus) : en diffusion et en inhalation.

Bienfaits ORL et respiratoires :

  • Bronchite : diluer avec une huile végétale et masser la colonne vertébrale, le haut du dos, le thorax et la plante des pieds ou en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou dans le bain mélangée à une base neutre, ou par voie rectale ou orale en consultant un thérapeute au préalable.
  • Encombrement ORL, mucosités : diluer avec une huile végétale et masser la colonne vertébrale, le haut du dos, le thorax et la plante des pieds ou en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou dans le bain mélangée à une base neutre, ou par voie rectale ou orale en consultant un thérapeute au préalable.
  • Grippe : diluer avec une huile végétale, et masser la colonne vertébrale et la plante des pieds, ou en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.
  • Nez bouché : en olfaction, en diffusion ou en inhalation.
  • Rhinopharyngite, rhinite allergique : diluer avec une huile végétale et masser la colonne vertébrale et la plante des pieds, ou en olfaction, en diffusion, en inhalation.
  • Sinusite : diluer avec une huile végétale et appliquer au niveau des sinus, ou en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.
  • Toux : diluer avec une huile végétale et masser la colonne vertébrale, le haut du dos, les épaules et la plante des pieds, ou en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou par voie rectale en consultant un thérapeute au préalable.

Bienfaits cardio-vasculaires et circulatoires :

  • Circulation sanguine et lymphatique (cellulite, rétention d’eau, jambes lourdes, varices, etc.) : diluer avec une huile végétale et masser les jambes en remontant (partir des chevilles).

Bienfaits cutanés :

  • Transpiration excessive : 1 à 2 goutte(s) en application sur les aisselles, les mains, les plantes des pieds.

Propriétés et indications sur le plan psycho-émotionnel

Propriétés particulières de l’huile essentielle de cyprès

  • Tonique psychique
  • Positivante

Indications et modes d’utilisation de l’huile essentielle de cyprès sur le plan psycho-émotionnel

Les indications ci-dessous sont listées par ordre alphabétique :

  • Angoisse et anxiété : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.
  • Asthénie (et fatigue intellectuelle), manque d’entrain, convalescence : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.
  • Concentration : en olfaction et en diffusion.
  • Confiance en soi (manque) : en olfaction et en diffusionou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.
  • Créativité : en olfaction et en diffusion.
  • Déprime saisonnière, humeur vacillante : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.
  • Pessimisme : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de cyprès

L’huile essentielle de cyprès toujours vert est contre-indiquée en cas de phlébite, de mastose, de toute pathologie cancéreuse et hormonodépendante.
Elle est à éviter durant la grossesse et l’allaitement, et chez les enfants de moins de 6 ans.
Il est fortement conseillé de se procurer l’huile essentielle de cyprès issue des Rameaux et non celle issue du Bois du tronc dont la molécule principale est toxique pour le foie.

Attention : le cyprès toujours vert (Cupressus Sempervirens) ne doit pas être confondu avec le cyprès bleu de l’Arizona (Cupressus Arizonica) qui est d’un usage nettement plus délicat. En effet, ce dernier peut devenir abortif et neurotoxique. Il est à proscrire chez les enfants et les femmes enceintes.

-Recherche et rédaction : Stéphanie Monnatte Lassus, aromatologue
Révision : Joëlle Le Guehennec, présidente de l’école française d’aromathérapie (EFAI)
Fiche mise en ligne : octobre 2014-

 

Publicités