Huiles essentielles

L’aromathérapie est l’application des huiles essentielles issues de plantes dans le but de soigner ou de soulager certaines maladies. Le magnétiseur se sert souvent de l’aromathérapie.

Les huiles essentielles peuvent être utilisées par voie interne, externe ou aérienne.

Les huiles essentielles sont très actives leur usage nécessite une certaine prudence notamment sur leur dosage et leur mode d’absorption. elles doivent être d’une exceptionnelle qualité. Leur utilisation ne remplace en aucun cas une consultation médicale.

Voie interne. Comme les huiles essentielles sont irritantes pour les muqueuses, on les mélange généralement à un peu d’huile végétale, à du miel ou à du yogourt (elles ne se diluent pas dans l’eau). On trouve aussi sur le marché des huiles préparées avec de l’alcool, des oléocapsules (avec une base d’huile végétale) ainsi que des préparations en capsules et en suppositoires.

Voie externe. L’huile peut se diffuser dans l’organisme à travers la peau; on la mêle à une huile de massage ou à un onguent.

Voie aérienne. L’huile diffusée dans l’air est absorbée par les voies respiratoires; il existe plusieurs modes de diffusion.

  • Les diffuseurs à soufflerie permettent une nébulisation des huiles et une diffusion dans un espace assez vaste; c’est la meilleure méthode pour un usage thérapeutique par voie aérienne;
  • La méthode passive (poterie poreuse) ne permet qu’une faible évaporation, sans que les particules puissent agir sur la qualité de l’air;
  • La chaleur (sur une chandelle ou une lampe) diffuse le parfum, mais risque de détruire les propriétés thérapeutiques des huiles essentielles;
  • Les ventilateurs (dans les systèmes d’aération des maisons ou des autos) sont efficaces, sauf s’ils sont munis d’un filtre qui risque de retenir une partie des particules.

Vertus de certaines huiles essentielles:

Aneth: troubles digestifs, rhumes, tonique psychique

Aiguilles de pin :Voies respiratoires (rhinopharyngite, sinusite, bronchite, asthme…), rhumatismes, voies urinaires (cystite, prostatite…).

Arbre à thé : Affections hivernales, Cystite, Mycose, Acné

Basilic : digestive, antiseptique, rhume, migraines, anxiété, amincissement 
Benjoin: circulatoire, rhumatisme, stress, respiratoire, cutané
Bergamote: digestive, antiseptique, antivirale, antispasmodique

Bourgeons de bouleau: Voies respiratoires (rhume des foins, allergies aux poussières et poils d’animaux, asthme allergique), articulations (rhumatismes, goutte…).

Cajeput : Antiseptique général, antinévralgique, antispasmodique, tonique
Camomille romaine: Tube digestif (gastrite, ulcères d’estomac…), peau (eczéma, furoncle, plaies, démangeaisons, crevasses, urticaires…), nerfs (névralgies faciales, dentition douloureuse des enfants, névrites…), yeux (conjonctivite, blépharite…).

Cannelle: digestion, prise de poids, rhume, fatigue
Carotte: Stimulant hépatique, dépurative, diurétique, cicatrisant
Cèdre: antiseptique, stimulant et tonique
Cistre: Puissant cicatrisant, antirides, antihémorragique
Citron : Antiseptique, anti-inflammatoire, cicatrisant, fluidifie le sang
Citronnelle : anti-inflammatoire, calmant, rhumatismes
Coriandre: digestive, calmante, diurétique
Cumin: digestive, diurétique, stimulante
Cyprès: circulatoire, musculaire, respiratoire, nerveux
Encens: Tonifiant, énergisant, stimulant des défenses immunitaires

Euphraise: yeux (conjonctivite, blépharite, orgelet…), nez (rhume infectieux et rhume des foins avec fort écoulement liquide).

Épinette: Antispasmodique  anti-infectieuse, antimycosique, antiparasitaire, antiseptique
Estragon: digestif, stimulant, diurétique, vermifuge, antispasmodique
Eucalyptus citronné: Articulations (polyarthrite, arthrose, goutte…), nerf (sciatique, zona…), tendons (tendinite, épicondylite…), muscles (élongations, déchirures), vaisseaux sanguins (phlébite, artérite, hémorroïdes…), peau (eczéma, mycoses, panaris, piqûres d’insectes)
Feuilles de cassis : Voies respiratoires (rhume des foins, allergie à la poussière, asthme allergique), articulations, voies urinaires (cystite, prostatite), inflammations en général (urticaire, hemorroides…).
Gaulthérie: Anti-inflammatoire, antalgique

Genévrier: diurétique, digestif et hépatique
Géranium odorant: Antidiabétique, anti-inflammatoire, anti-infectieuse cicatrisante
Gingembre: Stimulant digestif, tonique, réchauffant, énergisant, aphrodisiaque
Girofle : fatigue physique et intellectuelle, manque d’appétit, impuissance, abcès

Laurier: Voies respiratoires (rhume, pharyngite, bronchite, asthme…), voies digestives (diarrhées, colite, gastro-entérite…), peau (acné, furoncle, eczéma, crevasse, ulcère, urticaire…), bouche (gingivite, aphte, douleurs dentaires, parodontites, abcès…), articulations et muscles (arthrite, goutte, lumbago…) et nerfs (sciatique, névrite…). 

Lavande : Peau (acné, brûlure, coup de soleil, crevasse, morsure, piqure d’insecte, prurit, rougeur, urticaire, panaris…), voies respiratoires (bronchite, asthme, quintes de toux, pharyngite…), voies digestives (diarrhées), divers (douleurs musculaires, articulaires, des dents, otite, cystite…)

Mandarine : Antiseptique, digestive, tonique, drainant

Marjolaine : Anxiété, neurasthénie, instabilité psychique, insomnie, stress
Menthe : Digestive : diarrhée, flatulence, calculs biliaires, indigestion
Myrte : Antiseptique de la voie respiratoire, anti-inflammatoire, tonifiante
Oranger : rééquilibrante du système sympathique, digestive, dépurative
Origan : Aérophagie, flatulences, bronchite

Poudre de curcuma: Tube digestif (gastrite, intestins irritable, colite…), articulations (rhumatisme, arthrite, arthrose), peau (eczéma, rougeurs, panaris…).

Propolis : Voies respiratoires (rhinite, sinusite, otite, pharyngite, trachéite…), tube digestif (gingivite, stomatite, aphtes, douleurs dentaires, entérite…), voies urinaires (cystite, prostatite, urétrite…), peau en externe (abcès, furoncle, brûlure, blessure, eczéma, urticaire…).

Reine-des-prés, l’aspirine végétale: Articulations (douleurs, ankylose, gonflement, arthrite, goutte…), nerfs (névralgie, névrite…), tendons (tendinite, tennis-elbow…), mal de tête.

Romarin : Antiseptique, antispasmodique, antirhumatismal, cicatrisant, détoxiquant

Santal : Antiseptique pulmonaire, expectorant, diurétique, aphrodisiaque et tonique général
Sapin : Asthme, bronchites, toux chronique, infections urinaires, hémorroïdes, dépression
Sauge : Antiseptique Antispasmodique, Apéritive, Bactéricide, Calmante

Saule blanc: Articulations (rhumatisme, arthrite, goutte, douleurs dorsales), nerfs (névralgies, névralgie faciale), muscles (lumbago).

Thym : maladies infectieuses, asthénie, rhumatismes
Ylang-ylang : Impuissance, tension nerveuse, crise d’angoisse, chute des cheveux 
ongles cassants

L’aromathérapie est à déconseiller aux femmes enceintes, aux épileptiques, aux enfants de moins de trois ans ainsi qu’aux personnes souffrant d’hypertension.

Publicités